skip to Main Content
Un Voyage Européen #88 – Borre (Norvège)

Un Voyage européen #88 – Borre (Norvège)

Séries d'articles : Norvège

La Bible a eu un impact extraordinaire en Norvège au cours des siècles. Mais même si l’Evangile avait déjà atteint plusieurs souverains norvégiens au dixième siècle, il faudra encore quelques décennies avant qu’il atteigne les gens du peuple.

Un des premiers efforts d’évangélisation pour atteindre le peuple norvégien s’est produit dans les comtés de Viken et Vestfold, près d’Oslo. Et donc, pour en savoir plus, nous visiterons un village de Vestfold appelé Borre.

Borre est située près de la baie d’Oslo, à 70 kilomètres au sud de la capitale norvégienne. Un des sites principaux à visiter ici est l’église romanesque du 11ème siècle, avec ses murs épais, sa nef oblongue, son presbytère étroit et une croix datant du 13ème siècle. Même si Borre est un village aujourd’hui, c’était la capitale de l’ancien royaume de Vestfold, avant l’unification de la Norvège au 9ème siècle.

Etant donné qu’il n’existe aucune trace concrète subsistante de la première vague d’évangélisation, cette église du 11èmesiècle est une bonne représentante du début du christianisme en Norvège. Pour comprendre le contexte dans lequel ces efforts d’évangélisation se sont produits, nous devons d’abord regarder à la situation politique de l’époque.

Lors de notre dernière étape (étape 87), nous avons vu que Håkon le Bon, qui fut éduqué en tant que Chrétien en Angleterre, retourna en Norvège, battit Erik Blodøks et devint roi. Erik Blodøks et sa famille fuirent vers l’Angleterre mais ses fils retournèrent en Norvège et cherchèrent à regagner le contrôle du pays après sa mort. Ce fut lors d’une de ces batailles que Håkon le Bon décéda en 961.

La mort de Håkon coïncida avec le début d’une grande instabilité politique en Norvège. Harald Gråfell (pelisse grise) devint le souverain du pays avec ses quatre frères contrôlant des portions du territoire. En pratique cependant, tous étaient vassaux du puissant roi du Danemark, leur oncle Harald à la dent bleue.

A peine quelques années plus tard, Håkon Sigurdsson, dont le père avait été tué par Harald Gråfell, complota de le tuer avec l’aide de Harald à la dent bleue. Il fut donc invité à rendre visite au roi du Danemark. Ignorant sa mort imminente, Harald Gråfell accepta l’invitation et fut assassiné lors de son voyage près de la ville actuelle d’Aalborg. Après sa mort, la Norvège fut divisée en deux parties. La plus grande partie était dirigée par Håkon Sigurdsson, en tant que vassal de Harald à la dent bleue, tandis que les terres autour de la ville actuelle d’Oslo furent directement incorporés dans le royaume du Danemark.

Donc, comment ces turbulences politiques ont-elles influencé l’évangélisation de cette région ?

Lors des étapes précédentes, nous avons vu que les premiers Norvégiens à être atteints par l’Evangile étaient ceux qui avaient voyagé durant l’expansion viking (étape 86) ainsi que certaines personnes influentes (étape 87). Cependant, il n’avait pas encore atteint les gens du peuples en Norvège. Paradoxalement, les premiers efforts d’évangélisation pour les atteindre se produisirent à une époque où le Christianisme semblait être en net déclin.

Comme ce fut le cas de Håkon le Bon, Harald Gråfell et ses frères furent éduqués dans la foi chrétienne lors de leur exil en Angleterre. Mais au contraire de Håkon, ils ne semblaient pas avoir adopté une foi personnelle en Jésus-Christ. En tant que souverains de la Norvège, ils démolirent beaucoup de temples païens et contribuèrent grandement à la disparition du paganisme, mais ils ne cherchèrent pas à établir le christianisme ou à construire des églises en Norvège, comme l’avait fait Håkon le Bon. Et la situation ne semblait pas s’améliorer avec leur successeur farouchement païen, Håkon Sigurdsson, qui chercha à raviver le paganisme en Norvège.

Le seul endroit du pays où l’Evangile semblait prendre racine était dans cette région dirigée par Harald à la dent bleue, qui avait déjà adopté le Christianisme comme foi officielle du Danemark (étape 18). Il est très probable qu’il demanda à l’archevêché de Hambourg-Brême d’envoyer des missionnaires en Norvège. En fait, cet archevêché fut spécifiquement créé quelques siècles auparavant avec l’objectif d’évangéliser les terres nordiques (étape 4).

En pratique, nous en savons peu sur les efforts d’évangélisation qui se produisirent sous Harald à la dent bleue. Cependant, les textes d’Adam de Brême mentionnent que trois évêques, Liafdag du Jutland, Poppo de Schleswig et Odinkar d’Odense sont venus prêcher ici. Cette période d’évangélisation se termina probablement à la mort de Harald à la dent bleue, en 986, lorsque le souverain païen Håkon Sigurdsson étendit son règne sur toute la nation.

Au total, il semble que ces efforts d’évangélisation ont porté peu de fruits immédiats, résultant à des conversions individuelles mais sans communauté chrétienne permanente. Néanmoins, leur enseignement commença à démolir les vieilles traditions païennes des Norvégiens et à offrir une nouvelle vision du monde enracinée dans le Dieu vivant. Par exemple, le paganisme norvégien exigeait parfois le sacrifice de vies humaines pour apaiser les dieux, tandis que l’Evangile présentait le vrai Dieu qui offre Son propre Fils en sacrifice pour ceux qui croient en Lui.

Même si la première période d’évangélisation semble n’avoir duré que quelques années, l’église de Borre, laquelle fut construite à peine quelques décennies plus tard, indique que les efforts de ces premiers missionnaires ne furent pas en vain. Et ceci n’était que le premier fruit du message qui allait transformer graduellement chaque sphère de la vie en Norvège.

A la semaine prochaine ailleurs en Europe.

A la semaine prochaine ailleurs en Europe.

Cédric Placentino

Suivez Un Voyage européen ici.

Photo: Wikipedia – utilisateur: Trond Strandsberg – Licence: https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/legalcode

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top