skip to Main Content
Un Voyage Européen #90 – Mosterhamn (Norvège)

Un Voyage européen #90 – Mosterhamn (Norvège)

Séries d'articles : Norvège

Très souvent dans l’histoire, Dieu a utilisé des dirigeants corrompus pour croître son royaume sur terre. Par exemple, l’Evangile fut planté de manière permanente en Norvège au travers d’un roi dont la compréhension de la foi chrétienne était loin d’être orthodoxe.

Aujourd’hui, nous visiterons un village qui nous dira comment ceci s’est produit.

Ce village est appelé Mosterhamn. Il est situé sur une petite île de douze kilomètres carrés appelée Moster, près de Haugesund que nous avons visité lors d’une étape précédente (étape 86). Ceci est en fait l’île de Tora Mosterstong, la mère de Haakon le Bon, le premier roi chrétien de Norvège (étape 87).

Comme son nom l’indique, Mosterhamn, le port de Moster, est un petit port face à la Norvège continentale, laquelle se trouve quelques kilomètres plus loin. A une distance pédestre du port, il y a une petite église blanche en pierre laquelle fut construite en 1150. Il s’agit par conséquent d’une des églises les plus anciennes églises du pays quand bien même celle-ci fut construite pour remplacer une église en bois encore plus ancienne, construite plus d’un siècle auparavant.

Ce qui rend cet endroit si spécial est qu’il a en fait été témoin de deux événements décisifs pour la christianisation de la Norvège. Et les personnes les plus influentes de ces deux événements étaient deux rois portant le même nom : Olav Trygvasson, ou le roi Olav I, et le roi Olav II, également connu comme Saint-Olaf.

Au cours de cette étape, nous explorerons les circonstances qui ont entouré le premier de ces événements, lequel est lié à Olav Trygvasson.

Lors de notre dernière étape (étape 89), nous avons vu comment la vie d’Olav était en grand danger en Norvège. Etant de la lignée de Harald à la belle chevelure, le père de l’unification de la Norvège, Olav était un héritier légitime de la couronne. Etant donné que son père avait été assassiné par ses rivaux, Olav et sa mère s’enfuirent vers la Russie occidentale, où il passa toute son enfance. En tant que jeune adulte, Olav fut impliqué dans une série de raids en Allemagne septentrionale, au Danemark, aux Pays-Bas septentrionaux et plus tard sur les îles britanniques, avant d’atteindre finalement les Îles Scilly, près des Cornouailles. Là-bas, il rencontra un moine dont l’influence provoqua sa conversion au christianisme.

Après son baptême en Angleterre, Olav commença son voyage de retour vers la Norvège. Sur le chemin, il s’arrêta à Dublin qui était à l’époque un petit royaume de migrants norvégiens. En Norvège, le dirigeant païen de l’époque, Haakon Sigurdsson, entendit les rumeurs qu’un descendant de Harald à la belle chevelure était en Irlande. Inquiet de la possibilité de son retour en Norvège, Haakon envoya son proche associé Thorer Klakka pour attirer Olav à revenir en Norvège où il serait alors tué. Thorer prétendit être un marchand et mentit à Olav, lui disant que le pouvoir du roi de Norvège était grandement affaibli à cause de son impopularité. Le faux rapport de Thorer a eu l’effet désiré sur Olav qui décida rapidement de naviguer vers la Norvège.

Un anecdote intéressante au sujet du retour d’Olav peut nous donner un aperçu de ses méthodes d’évangélisation assez particulières. Lorsqu’Olav atteignit les îles Orkney, un archipel au nord de l’Ecosse à l’époque sous contrôle norvégien, il rencontra le dirigeant local, Sigurd. Olav invita Sigurd pour une conversation sur son bateau où ils discutèrent de toutes sortes de sujets. Après un long échange, Olav lui expliqua finalement que le temps était désormais venu pour lui de choisir entre le baptême ou l’exécution. Sans surprise, Sigurd était convaincu de choisir le baptême et de s’allier à Olav, ce qui faisait bien évidemment partie de l’offre.

Après ceci, Olav navigua à travers la mer du Nord avec ses soldats et plusieurs prêtres anglais pour finalement accoster ici, sur l’île de sa grand-mère, Mosterhamn, en 995. Le premier acte qu’Olav posa ici montrait clairement qu’il n’avait pas simplement l’intention de conquérir la Norvège avec son armée. Son intention première était de faire de la Norvège en une nation chrétienne. Olav monta donc une tente sur le site de l’église que nous visitons aujourd’hui et organisa une messe. Même s’il y avait eu des tentatives antérieures d’établir le christianisme en Norvège, cette messe est considérée comme le moment où le christianisme fut introduit dans le pays de manière durable.

Maintenant qu’Olav avait finalement atteint la Norvège, le complot d’assassinat contre lui a-t-il réussi ?

Assez ironiquement, le mensonge que Thorer avait inventé pour attirer Olav à revenir en Norvège était finalement devenu vrai. Au moment de l’arrivée d’Olav à Mosterhamn, une dispute éclata entre Haakon et certains de ses associés les plus proches. Finalement, Haakon fut tué par les dissidents qui se joignirent à Olav et le proclamèrent roi. En l’an 1000, Olav fut malgré tout tué lors d’une bataille navale dans le détroit d’Øresund. 

Comme je l’ai dit au début, un autre événement crucial pour la christianisation de la Norvège s’est produit ici à Mosterhamn. C’était ici que le roi Olaf II organisa un thing, c’est-à-dire un parlement, au cours duquel le christianisme fut adopté en tant que religion officielle de la Norvège. Dieu voulant, ceci sera le thème d’une étape future d’un Voyage européen.

Comme nous pouvons le constater, même si le règne d’Olav I fut relativement court, Dieu l’a utilisé de manière puissante pour changer de manière définitive le cours de l’histoire norvégienne.

A la semaine prochaine ailleurs en Europe.

Cédric Placentino

Follow A European Journey here.

Photo: Domaine public

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top