skip to Main Content
Un Voyage Européen #54 – Veliky Novgorod (Russie)

Un Voyage européen #54 – Veliky Novgorod (Russie)

Dans le courant du neuvième siècle, une tribu de vikings commença à s’installer en Russie actuelle. Après s’être établie autour du lac Ladoga, ils eurent pour objectif de conquérir les terres méridionales jusqu’à l’Empire byzantin. Mais au lieu de cela, c’était la foi chrétienne de l’Empire byzantin qui allait se répandre vers le Nord.

Lors des trois étapes précédentes, nous avons découvert comment la foi chrétienne a atteint l’Ukraine actuelle. Mais comment le Christianisme est-il devenu la foi dominante en Russie ?

Une des meilleures manières de comprendre comment le Christianisme s’est répandu dans ce vaste pays est d’explorer Veliky Novgorod (ou Novgorod-la-Grande). Cette ville se trouve à un peu plus de 150km au sud-est de Saint-Pétersbourg, au bord de la Volkhov, laquelle se jette dans le lac Ladoga 200 km plus au nord. Ici, nous trouvons les premières traces de l’arrivée du Christianisme en Russie.

La vieille ville de Veliky Novgorod est entourée de murs médiévaux appelés Detinetsou Kremlin, qui furent construits dans le style architectural appelé gothique de brique. A l’intérieur des murs, nous trouvons plusieurs sites médiévaux, dont la Cathédrale Sainte-Sophie et un monument appelé Le Millénaire de la Russie.

Comme son nom l’indique, le Millénaire de la Russie, un monument en bronze de 15 mètres de haut, avait été construit pour le millième anniversaire de la nation russe, en 1862. Il est l’œuvre de l’architecte russe Viktor Hartmann et de l’artiste Mikhail Mikeshin. La partie inférieure représente 129 personnes influentes de l’histoire russe. Il y a beaucoup de dirigeants, d’artistes et de chefs militaires, mais aussi des responsables d’église, des moines et des missionnaires. Le niveau central représente les six phases principales des premières mille années de la Russie.

Il y a beaucoup à explorer au travers de ce monument. Mais étant donné que notre objectif est de savoir comment le Christianisme s’est répandu en Russie, nous nous focaliserons principalement sur les deux premières phases, lesquelles sont l’arrivée des Varègues et la christianisation des Rus’. Ces deux phases se sont produites en l’espace d’un siècle, et ont transformé la capitale païenne Novgorod en une des villes les plus influentes pour l’expansion du Christianisme en Russie. Mais comment ceci s’est produit en pratique ?

La première phase de l’histoire russe, qui est l’arrivée des Varègues, coïncide avec la fondation de Novgorod. Elle est représentée par un homme se tenant debout avec un casque, une épée et un bouclier. Il s’agit de Rurik, le chef des Varègues (aussi appelés Rus’). Il était également le fondateur de la dynastie des Rurik, laquelle devint la première dynastie des Rus’. Nous avons déjà vu lors d’une étape précédente que les Varègues étaient des Vikings qui s’étaient d’abord installés près du lac Ladoga, et l’an 862 est considéré être celui de leur arrivée. C’est à ce moment là que Rurik construisit la première capitale de son pays, qu’il appela Holmgård, et qui plus tard devint Novgorod. En tant que païen, Rurik construisit ici des temples pour ses dieux. Après sa mort, les Rus’ continuèrent à répandre leur territoire vers le Sud.

La deuxième phase de l’histoire russe est la christianisation des Rus’. Elle est représentée sur le monument par l’arrière-arrière-petit-fils de Rurik, le prince Vladimir se tenant debout avec une croix. A ses côtés, nous voyons une femme tenant un bébé prêt pour le baptême et un homme détruisant une statue.

Lors des deux dernières étapes, nous avons découvert comment Vladimir le Grand était devenu Chrétien et comment il avait christianisé Kiev et les régions environnantes. Mais Vladimir savait qu’il devait obéir à la Grande Commission de Jésus-Christ, et donc son objectif était de répandre la foi chrétienne dans les zones reculées de son pays. Donc, comment s’est produite la christianisation de la Russie, et en particulier, de Novgorod ?

Il serait erroné de croire que le Christianisme arriva en premier lieu dans la région de Novgorod sous Vladimir. Il est en effet probable que le Christianisme avait déjà atteint cette région durant la première phase de l’histoire russe. Selon la tradition, il y avait déjà au dixième siècle un monastère construit par deux ermites grecs à Valamo, une île au nord du lac Ladoga. Et depuis ce monastère, certains partirent prêcher l’Evangile vers des terres aussi distantes que l’actuelle ville de Rostov, à 700 km à l’est de Novgorod.

Même si l’Evangile avait déjà progressé sur ces terres avant l’époque de Vladimir, c’était sous ce prince que l’Eglise s’est établie en Russie. Pour accomplir ceci, Vladimir avait envoyé des évêques vers certaines régions de son pays. Et à Novgorod, il avait envoyé le dirigeant principal de l’église, le métropolitain de Kiev qui s’appelait Léonce.

Léonce créa un évêché à Novgorod et désigna Ioakin Korsunianin comme premier évêque. Dobrina, qui était le gouverneur de la ville et aussi l’oncle de Vladimir, aida Ioakin à détruire les autels païens. Ils jetèrent même la statue de Péroun, le principal dieu slave, dans la rivière, tout comme Vladimir l’avait fait à Kiev. Contrairement à d’autres endroits en Russie, la population locale ne s’opposa pas à eux. Plus tard, Vladimir de Novgorod, le petit-fils de Vladimir le Grand, construisit la Cathédrale Sainte-Sophie sur l’ancien site d’un temple dédié à Péroun.

Ce qui est remarquable est que, malgré le fait que Rurik avait construit Novgorod en tant que ville païenne, il ne fallut qu’un siècle pour qu’elle devienne le siège d’un évêché majeur qui influença la nation entière. En observant le sommet du monument, il n’est par conséquent pas surprenant d’y trouver une énorme croix.

A la semaine prochaine ailleurs en Europe.

Cédric Placentino

Responsable Centre Schuman pour l’Europe italienne et française

Suivez Un voyage européen ici.

Photo: Domaine public (source: Wikipédia)

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top