skip to Main Content
Se Lever Contre L'injustice

Se lever contre l'injustice

Des irrégularités sont régulièrement commises dans les institutions politiques de nos nations européennes, ainsi que dans les institutions européennes. Dans cette édition du Baldaquin de prière, l’ancien eurodéputé Paul Van Buitenen explique pourquoi il est crucial que les Chrétiens prient pour les institutions politiques et restent vigilants sur ce qui se passent dans le domaine politique.

Baldaquin de prière (édition 78) 

Chers amis priant pour l’Europe

Les derniers mots de Jésus sur terre avant d’être élevé étaient : « Mais vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. » Cependant, est-ce que « être témoins » se rapporte seulement à Sa vie, Sa mort et Sa résurrection ? Nous avons certainement une responsabilité de maintenir un intérêt vigilant dans le monde autour de nous, pour voir comment il vit en fonction de Ses voies et de Ses standards. Nous savons, en tant que croyants, que nous sommes tombés et que nous avons besoin d’un sauveur, mais comment le monde saura-t-il si nous ne restons pas vigilants par rapport à ce qui se passe dans la société et ne l’exposons pas afin qu’il y ait une possibilité de repentance et l’opportunité d’une société plus juste ?

Ian Jeal

1. Lancement d’alerte

Durant toute ma carrière, j’ai expérimenté des frictions entre l’attitude de direction et un comportement honnête. Ce n’était qu’après ma conversion à Christ que j’ai décidé de lancer l’alerte sur les irrégularités que j’ai rencontré au travail, à l’époque au service d’audit interne de la Commission européenne. Contrairement à ce que la plupart des gens pensent, de telles irrégularités ne sont pas limitées à l’administration européenne, mais elles se produisent partout dans chaque Etat membre. En tant que membre élu de la représentation des employés de la Commission, ensuite du Parlement européen et actif au sein d’une association néerlandaise protégeant les lanceurs d’alertes, j’ai vu des centaines de cas de mauvaise administration et de mauvaise conduite dans plusieurs Etats membres de l’Union européenne.

2. Attitude du gouvernement

Contrairement aux rapports lisses et formels (audits) mentionnant les défauts administratifs, le lancement d’alerte n’est jamais reçu avec une attitude réceptive et constructive. Chaque fois que la nouvelle d’une mauvaise conduite grave se propage, les organisations gouvernementales interviennent ; d’abord en reniant tout, ou si ce n’est plus possible, en cherchant des excuses et en présentant des possibles boucs émissaires. Finalement, de nouvelles régulations sont avancées comme garanties d’amélioration, même si vivre selon les anciens standards aurait été suffisant pour éviter la mauvaise conduite.

3. Méfiance des citoyens

Dans plusieurs pays, l’attitude du gouvernement a poussé des citoyens à se méfier de celui-ci. Ceci ne cause pas seulement un sérieux manque de respect envers des institutions renommées comme la police, l’église et les partis politiques traditionnels, mais cela prend aussi la forme de manifestations de ‘gilets jaunes’ (France). Lors des élections législatives, de nouveaux mouvements se présentent comme la personnification de cette méfiance et offrent des solutions radicales pour remédier au comportement du gouvernement. Parmi les exemples figurent l’Independence Party au Royaume-Uni, le Forum néerlandais pour la Démocratie et le Mouvement 5 Etoiles en Italie. De plus, les présidents Trump (USA), Macron (FRA), le premier ministre Johnson et l’homme fort italien Salvini ont réussi à entrer en fonctions en promettant des solutions radicales à leurs électeurs.

4. Aversion envers l’Union européenne

Un dénominateur commun de tels mouvements en Europe est la méfiance profondément enracinée de l’Union européenne et de ses institutions. Ceci est le résultat de décennies de dénigrement de l’Europe par des politiciens nationaux, cherchant des excuses pour tout ce qui ne va pas dans leur propres Etats-membres. De plus, des politiques de « s’asseoir entre deux chaises, avoir le beurre et l’argent du beurre » qui sont utilisées pour façonner l’Union européenne n’améliorent pas l’image de l’Europe. Pour la première fois depuis sa naissance, il existe une réelle chance que « l’Union européenne de plus en plus rapprochée » se transforme en un redoutable processus de désintégration.

5. Sujets de prière

  • Il existe une réelle base pour la méfiance des citoyens envers les gouvernements européens. Au lieu d’être opportunistes, extrémistes ou fondamentalistes, nous devrions prier afin que des personnes responsables, honnêtes et incorruptibles s’avancent et dirigent leurs électeurs vers une société basée sur des principes meilleurs.
  • Même si j’ai fait partie des critiques les plus sévères de l’Europe, je pense que nous avons besoin d’intégration européenne en tant que moyen permettant la paix et les valeurs bibliques. Prions pour la guérison de l’Europe, de ses institutions et de ses politiciens, afin que nous puissions recommencer à avoir à nouveau confiance en nos gouvernements.

Paul Van Buitenen

Elections législatives au Royaume-Uni

Au moment où l’Europe se réveille ce matin, nous entendons les résultats des élections au Royaume-Uni. Boris Johnson et son parti conservateur a gagné la majorité qu’ils cherchaient pour poursuivre l’accord de retrait qu’ils ont négocié pour quitter l’Union européenne dès le 31 janvier 2020. Le long processus de négociation pour l’avenir de la relation de commerce que le Royaume-Uni et l’Union européenne pourraient avoir à la fin de la période de transition, actuellement anticipée pour la fin de 2020, commence désormais.

Points de prière additionnels :

1. Prions pour la France alors qu’elle fait face à une agitation et des grèves continues autour des changements proposés sur l’âge de la retraite et les droits de pension ;

2. Prions pour Ursula von der Leyen et sa nouvelle équipe de commission alors qu’ils cherchent à trouver un consensus avec les dirigeants nationaux de l’Union européenne sur la proposition pour le bloc de devenir climatiquement neutre d’ici 2050.

Baldaquin de prière

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top