skip to Main Content
Un Voyage Européen #1 – Velletri (Italie)

Un voyage européen #1 – Velletri (Italie)

Fin et début

Ceci est la première étape d’Un voyage européen. Comme le titre l’indique, il s’agit d’un voyage de découverte au travers de l’Europe. Vous vous demandez peut-être quel est l’objectif ou que rechercherons-nous exactement durant ce voyage. Et bien permettez-moi de vous inviter dans un lieu hautement symbolique qui, je crois, peut expliquer au mieux notre objectif.

Nous sommes en Italie, dans le Latium, où se trouve la capitale, Rome. Et nous démarrons près d’une petite ville appelée Velletri, magnifiquement installée sur les pentes de l’ancien volcan des Colli Albani, à 40 km au sud est de la ville éternelle. Non loin de là se trouve la résidence d’été du pape de l’église catholique romaine, à Castel Gandolfo. Velletri a beaucoup à offrir pour le tourisme: de nombreuses églises médiévales, des rues étroites rustiques dans la vieille ville, la vieille Porta Napoletana ou encore le musée d’archéologie. Nous pourrions aussi mentionner que le pape Lucius III vécut une partie de sa papauté tumultueuse en exil ici-même dans le courant du 12èmesiècle.

Mais pour notre première étape, nous nous dirigeons hors de la vieille ville, à 5 km au sud, sur la Via dei Cinque Archi (Rue des Cinq Arcs)en direction de Nettuno vers la mer Tyrrhénienne. C’est une jolie route secondaire traversant un paysage ondulé couvert d’oliviers et des villas de campagne. 

Nous arrivons alors à un carrefour. A gauche se trouve une petite route  disparaissant dans les champs et semblant n’être utilisée que par les agriculteurs. Au coin se trouve une école primaire. Si on observe attentivement, on trouve une plaque commémorative sur un des murs du bâtiment. Sur celle-ci se trouve une gravure d’un prisonnier marchant avec des chaines. A côté il y a un texte et voici ce qu’il y est écrit:

Pour le bimillénaire de la naissance de Paul

En mémoire à son passage

Sur cette section de la Appia Antica

En direction de Rome, dans les chaînes

Pour y témoigner avec son sang

Sa foi en Christ

La racine et le fondement de notre civilisation

Nous y voici ! Cette petite route n’est autre que la Via Appia, jadis le symbole de la puissance de Rome. Les Romains l’appelaient la reine des routes. Rome avait construit cette route pour des raisons militaires et elle allait lui permettre de contrôler le sud de l’Italie et finalement toute la mer Méditerranée.

Cette gravure nous parle d’un fait survenu en 61 ap. J-C.. Paul, un citoyen juif romain, avait autrefois été un persécuteur des chrétiens mais il avait eu une rencontre miraculeuse avec Dieu le laissant aveugle pendant trois jours. Ceci s’était produit alors qu’il était sur la route de Damas dans l’intention d’y arrêter les chrétiens. Ici, près de Velletri, Paul voyageait à nouveau, mais cette fois avec des chaines à cause de cette même foi. Il mourra finalement à Rome.

Aujourd’hui, près de 2.000 ans plus tard, la plaque déclare que ce que Paul avait, c’est-à-dire sa foi en Christ, est devenue la racine et le fondement de notre civilisation. Comment est-il possible que cette foi, qui semblait avoir transformé Paul en un faible prisonnier, triompha finalement de la puissance militaire de Rome ? 

Cette école est un symbole saisissant de la transformation que l’Europe a connu au cours de ces 20 derniers siècles. Aujourd’hui, la Via Appia, autrefois symbole de la puissance romaine, est devenue une petite route de campagne. Au lieu d’une route militaire, on y trouve une école vivante. Là où les troupes militaires marchaient autrefois, les enfants y jouent et étudient de nos jours. 

Qu’est-ce qui a transformé l’Europe, la faisant passer d’une dictature impitoyable à une société libre, où l’éducation est disponible pour tous, riches et pauvres ? Cette transformation trouve ses racines dans le même Evangile que Paul amena dans les chaînes.

Aujourd’hui, l’Europe est devenue un continent postchrétien. Et malheureusement nous ne connaissons pas la vérité sur notre passé. La vérité n’est plus considérée comme absolue et notre connaissance de l’histoire s’en trouve grandement endommagée.

Ceci est la raison pour laquelle nous commençons ce voyage européen, et la question suivante sera notre guide : « qu’est-ce que Dieu a fait en Europe au cours du passé ? »

Retrouver la connaissance de notre histoire nous aidera, je le crois, à retrouver la foi pour l’avenir de l’Europe.

Et pourquoi commençons-nous justement ici, dans la campagne de Velletri ? Et bien parce que c’est presque là que se termine le livre des Actes, le dernier livre d’histoire dans la Bible. C’est un endroit idéal d’où nous pouvons commencer à explorer notre passé, et trouver les liens manquants entre l’Europe de Paul et la nôtre.

Rendez-vous la semaine prochaine quelque part en Europe !

Cédric Placentino

Responsable Centre Schuman pour l’Europe italienne et française

Suivez Un voyage européen ici.

Carte: https://d-maps.com/index.php?lang=fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top