skip to Main Content
Célébrer La Naissance

Célébrer la naissance

‘La naissance’ a été commémorée de diverses manières en cette fin de semaine.

Hier, lors de la journée de la Fête des Mères, nous avons rendu hommage à celles qui nous ont donné naissance, avec des fleurs, des cartes, des cadeaux et des messages de gratitude sur Skype. Samedi était la Journée de l’Europe, le 70ème anniversaire de l’événement qui a donné naissance au mouvement de l’unité européenne et de la paix, reconnu à Bruxelles, mais seulement de manière inégale dans les 27 Etats membres de l’Union européenne. La fusion des deux occasions a été l’arrivée (une semaine à l’avance), au petit matin de la Journée de l’Europe, de notre huitième petit-enfant, une petite fille en bonne santé : Norah.

Romkje et moi avions prévu d’être à Zagreb ce week-end pour le Forum sur l’Etat de l’Europe. Grâce à la crise du coronavirus, nous étions chez nous, aux Pays-Bas, pour cet événement familial. Le confinement nous a tous forcés à trouver de nouvelles façons de faire pour poursuivre la tâche, dans notre cas, au Centre Schuman pour les Etudes européennes, celle de ‘rafraîchir les mémoires, réveiller les consciences et susciter les imaginations’, comme nous décrivons parfois notre travail.

Avec l’annulation de Zagreb, le journaliste vétéran italien, Salvatore Loria, nous a aidés à organiser un forum en ligne regroupant des politiciens, des universitaires et des professionnels de Sicile, de Finlande, des Pays-Bas, de Roumanie, d’Autriche, de Croatie et d’Espagne. Comme pour les neuf autres forums, organisés depuis 2011 dans les capitales des pays exerçant la présidence du Conseil de l’Union européenne, notre objectif était tout d’abord de souligner la naissance remarquable, le 9 mai 1950, du mouvement qui a conduit à l’Union européenne. Comme je l’ai écrit la semaine dernière, c’était un discours de trois minutes prononcé par Robert Schuman, connu sous le nom de Déclaration Schuman, qui a jeté les bases de la Maison européenne dans laquelle, aujourd’hui, un demi-milliard de personnes, dans vingt-sept nations,vivent ensemble dans la paix.

Après avoir discuté de l’Europe d’aujourd’hui au milieu de multiples défis, nous avons exploré la pertinence de la pensée de Schuman, largement oubliée par la génération actuelle de politiciens, sans parler du grand public, pour trouver la voie à suivre pour sortir du malaise général d’aujourd’hui.

‘Schuman Talks’ 

Nous nous sommes rendu compte qu’il y avait une forme pour impliquer beaucoup plus de personnes que celles qui ont pu assister à nos forums jusqu’à présent. Nous annonçons donc la naissance de forums mensuels, appelés ‘Schuman Talks’ (‘Conversations Schuman’) qui seront organisés le 9ème jour de chaque mois, à 18 heures, nous rappelant ainsi la Déclaration Schuman prononcée, à 18 heures, le 9 mai. Des entretiens avec de grands penseurs, écrivains et politiciens encourageront le rétablissement des perspectives bibliques sur le passé, le présent et l’avenir de l’Europe.*

Nous sommes ravis que notre premier invité, le 9 juin prochain, soit l’éminent écrivain britannique, journaliste et radiodiffuseur de la BBC britannique, Tom Holland, auteur de livres sur les Arabes, les Perses, les Grecs et les Romains, et plus récemment, son livre Dominion, sur la manière dont la foi chrétienne a façonné l’Occident.

Samedi dernier a aussi marqué les dix ans de la naissance du Centre Schuman, à l’occasion de la Journée de l’Europe en 2010, le 60ème anniversaire de la Déclaration Schuman, lors d’un événement organisé en la Chapelle de l’Europe, à Bruxelles.

Quels ont été les résultats ? Nous avions délibérément choisi de donner à notre centre le nom de la personnalité politique, peu connue (dans la plupart des milieux chrétiens), de Robert Schuman. Pour la plupart, ce nom évoquait la musique du compositeur allemand dont le nom de famille est orthographié avec deux ‘n’. Une plus grande reconnaissance de l’influence chrétienne qui sous-entend le pardon et la réconciliation fondamentaux pour le début du mouvement de paix et d’unité, et de l’anthropologie biblique au cœur de la pensée politique de Schuman, conduisant à des valeurs de dignité, de solidarité et la recherche du bien commun, a fait partie des fruits des activités de cette décennie.

Des cours d’été, des séminaires de jour, des cours du soir, des tours de l’héritage (des visites du patrimoine), des rapports de forum, des publications, dont ‘Qui a gagné la paix’ (Deeply Rooted) traduit en sept autres langues, des stages et un programme de maîtrise en leadership de missions et en études européennes, ont littéralement provoqué des milliers de personnes à reconcevoir l’avenir de l’Europe.

Des chrétiens, dotés de perspectives bibliques, devraient être au premier plan d’une telle ré-imagination imposée à nous tous par la crise actuelle.

Prière de clôture

Il y a une décennie, dans la Chapelle de l’Europe, nous avons chanté pour la première fois les paroles suivantes sur la mélodie de l’Hymne à la joie de Beethoven, paroles que nous avons souvent chantées dans nos forums depuis. Nous avons clôturé notre forum de ce samedi en les lisant (coordonner la musique en ligne était trop compliqué), dans la prière pour l’Europe et pour nous-mêmes. Il y a quelques années, certains membres du Centre Schuman ont également produit une version de cette prière en français, dont voici les paroles :

Nous te prions, Roi des nations, Seigneur, Dieu d’éternité.

Merci pour le don de l’amour et pour la vraie liberté.

De la honte de nos folies, tu restaures la dignité

Ta paix accordée aux nations aide à trouver l’unité

Nous confessons nos détours de ton chemin de vérité 

Pour adopter les philosophies de cette humanité

Seigneur, ramène-nous sur ta voie, auprès de ton cœur de Père

Saint-Esprit, éclaire nos maisons et nations de ta lumière

Avec la vision devant nous d’une vraie communauté

De tous les peuples européens, riches dans la diversité

Prions et œuvrons ensemble pour la solidarité,

Paix, égalité, liberté, fondées dans ta charité.

*sur www.facebook.com/schuman.centre ou sur notre page nouvelle page youtube Schuman Talks

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top