skip to Main Content
L’Europe Et L’Evangile

L’Europe et l’Evangile

A partir d’aujourd’hui, le Centre Schuman publie des extraits de la future nouvelle édition du livre d’Evert Van de Poll ‘L’Europe et l’Evangile’, qui sera publié prochainement. Nous commençons aujourd’hui par l’introduction du livre

Ayant été dans différents pays européen tout au long de mon chemin de vie, et ayant été impliqué dans des activités d’enseignements en dehors du continent, je suis devenu de plus en plus conscient du caractère socioculturel spécifique de l’Europe, en comparaison avec d’autres régions du monde.

A travers le continent et les îles qui l’entourent, on rencontre une diversité de contextes ethniques, de langues, de cultures, de religions et d’histoires nationales, et pourtant toutes celles-ci font partie d’un ensemble, une sorte de réalité globale ou de champ unificateur appelé ‘l’Europe’. Qu’est-ce que cela signifie exactement ? Qu’est-ce qui rend une population, un pays ou une culture ‘européen’ ? Ce sont les questions qui ont éveillé mon intérêt envers le phénomène historique et culturel de l’Europe.

Vivre et travailler en différents endroits d’Europe m’a aussi rendu conscient des défis de communiquer le message dans des sociétés qui ont été façonnées par une longue histoire de christianisation, mais qui sont devenues désormais amplement sécularisées et multi-religieuses. Ceci m’a conduit à étudier ‘l’Europe’ sous un angle socioreligieux, dans le but de gagner une meilleure compréhension de ce contexte particulier dans lequel l’Eglise est appelée à accomplir sa mission. D’habitude, les Eglises et les organisations missionnaires se concentrent sur les caractéristiques d’un pays, mais lorsque nous jetons un regard plus large, nous découvrons les mêmes réalités et tendances socioreligieuses dans toute l’Europe, et celles-ci font la lumière sur toute situation ‘nationale’.

Cet intérêt double m’a poussé à écrire une série d’essais qui sont rassemblés dans ce livre.

Je suis particulièrement intéressé par l’influence du Christianisme dans le façonnement de l’Europe dans le passé, son rôle dans les développements tels que le processus de l’intégration économique et politique qui a abouti à l’Union européenne, et sa place dans la société actuelle. Quel est l’héritage du Christianisme européen et comment l’apprécions-nous ? De quelles manières les sociétés européennes actuelles sont ‘postchrétiennes’ ? Jusqu’à quel point et de quelles manières les Européens sont-ils encore ‘Chrétiens’ ? Quelles sont les tendances sécularisantes et religieuses, et qu’est-ce que le futur a en réserve dans ce contexte ? Allons-nous peut-être vers des situations ‘post-séculières’, comme certains observateurs le disent, et qu’est-ce que cela implique ? Finalement, quels sont les obstacles typiques et les ponts pour la communication du message qui a jadis façonné le monde européen dans lequel nous vivons et avons notre existence ?

Rétablir la vérité

Ces questions sont importantes, parce qu’il existe de nos jours une tendance forte pour minimiser le rôle du Christianisme dans le façonnement des valeurs européennes telles que la démocratie, l’égalité, la liberté de conscience, la dignité humaine, la justice sociale, et ainsi de suite. Nous entendons constamment une autre histoire, nous disant que celles-ci sont les fruits de la philosophie séculière du Siècle des Lumières du dix-huitième siècle. On nous dit qu’ils doivent la démocratie et la science rationnelle aux anciens Grecs, et à leurs disciples cultivés en Europe moderne. L’humanisme est présenté comme une alternative séculière à l’intolérance, aux persécutions et aux guerres religieuses que le Christianisme a amené par le passé. Selon cette histoire, le Christianisme appartient au passé. Nous pouvons apprécier son héritage culturel et religieux, mais ce n’est pas un guide pour le façonnement de l’Europe de demain.

Cette histoire, malgré toute sa popularité, spécialement dans la partie occidentale de l’Europe, est un mythe : un mythe séculier. Bien qu’elle contient beaucoup d’éléments de vérité, elle ignore et réinterprète d’autres éléments. De la sorte, elle construit un scénario qui ne tient pas debout face aux faits. Dans ce livre, j’ai l’intention de rétablir la vérité. Lorsque nous regardons le façonnement de l’Europe dans le passé sans préjudice, nous voyons l’impact considérable de la Bible et de la foi chrétienne, qui ont transformé la culture, la vision du monde et l’identité de ses habitants, et façonné chaque sphère de la société. Je ne peux honnêtement pas éluder la conclusion que sans cette influence, l’Europe telle que nous la connaissons aujourd’hui n’aurait jamais existé, pas même l’Union européenne.

Nous devons donc corriger l’histoire du Christianisme et de l’Europe et la raconter le plus fidèlement possible. De la sorte, je suis persuadé que cette histoire est loin d’être terminée.

D’autres chapitres doivent encore être écrits !

Evert Van de Poll

Professeur d’Etudes religieuses et de Missiologie, Faculté théologique évangélique, Louvain, Belgique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top