skip to Main Content
Les Chrétiens Manquants : Un Appel Mondial (2ème Partie)

Les Chrétiens manquants : un appel mondial (2ème partie)

Un article du magazine Vista (édition 31) – Cliquez ici pour la première partie.

UN APPEL A LA REFLEXION ET A L’ACTION

Nous faisons également appel à une réflexion profonde et une action déterminée pour rechercher et sauver les millions manquants, ceux qui manquent à l’appel dans nos églises et ceux qui, bien que présents, manquent à l’appel du salut et de la plénitude de la vie en Christ.

Ceci doit inclure :

1. Une réflexion honnête et répandue sur la raison pour laquelle les gens se sont eux-mêmes éloignés des différentes formes de Christianisme (Catholique, Orthodoxe, Protestant/Evangélique), couplée avec une recherche théologique plus approfondie sur la possible contribution de la théologie et la pratique évangélique contemporaine par rapport à l’auto-sécularisation et la nominalité et comment celles-ci peuvent être évitée.

2. Une initiative de recherche sur le renouveau historique et contemporain et les mouvements de faiseurs de disciples qui pourraient inspirer une nouvelle génération de leaders pouvant être utilisée par Dieu pour éveiller la foi chrétienne dormante.

3. Un examen minutieux de l’éducation théologique pour s’assurer qu’elle est fidèle aux Ecritures, théologiquement solide, et centrée sur la discipline et la mission, mais aussi pour s’assurer qu’elle inclut des outils sociologiques pour comprendre le Christianisme nominal et la manière dont la littérature, les arts, les médias et la technologie peuvent être utilisés pour construire des ponts pour l’évangile.

4. Un examen parallèle de la formation de leaders pour s’assurer que ceux-ci se focalisent sur la mobilisation des jeunes et la responsabilisation des ministères laïques, et de discerner les modèles de direction toxiques qui peuvent contribuer au Christianisme nominal.

5. Un accent renouvelé pour la discipline authentique de vivre des vies holistiques centrées sur Christ qui démontrent en paroles et en actes l’amour de Dieu au milieu des défis contemporains de notre monde global aujourd’hui.

6. Un engagement pour la créativité dans notre évangélisme, dans notre discipline, et dans la manière dont nous menons la formation de nouvelles communautés chrétiennes, pour que les brebis manquantes puissent entendre l’appel du Bon Berger et se tourner à nouveau à Christ.

UN APPEL A LA DISCIPLINE ET AU TEMOIGNAGE

Reconnaissant le commandement de Jésus de faire des disciples parmi tous les peuples, nous exhortons les communautés d’église à :

1. Privilégier une discipline holistique qui amène les croyants à la maturité en Christ.

2. Proclamer l’évangile biblique avec clarté et audace, mais toujours en tenant compte du contexte afin que le message de Christ est correctement compris.

3. Planter des nouvelles églises et œuvrer pour le renouveau des églises existantes ; des églises qui incarnent la joie de l’évangile, qui reflètent le caractère de Christ dans leur vie de communauté, et affichent la puissance de l’Esprit dans les vies transformées, pour la gloire de Dieu.

UN APPEL A LA CONFESSION ET A LA PRIERE

En tant qu’individus et représentants de nos communautés d’églises :

1. Nous confessons que, bien trop souvent, nous avons négligé les Chrétiens nominaux parmi nous, aussi bien dans la société au sens large que dans beaucoup de nos propres églises évangéliques.

2. Nous confessons notre témoignage chancelant, notre discipline défectueuse, et notre manque de préoccupation pour ceux qui portent le nom de Christ mais qui, par ignorance, par péché, ou par rejet, sont loin du chemin de Christ et de son église.

3. Nous confessons que nous avons souvent été ‘rapides à juger et lents à l’écoute’ des histoires des Chrétiens nominaux, spécialement lorsqu’ils viennent d’une autre tradition d’église que la nôtre.

4. Nous confessons que – parfois – nos actions, nos attitudes et nos structures ont affaibli la crédibilité de l’église de Christ.

Nous faisons appel aux églises que nous représentons et à toutes les églises partout à :

1. Prier pour tous ceux qui sont Chrétiens de nom seulement, afin qu’ils puissent venir à la foi salvatrice en Jésus-Christ.

2. Prier pour un réveil spirituel des Chrétiens nominaux, un renforcement de ceux qui sont fatigués ou qui sont en difficulté, et pour un renouveau de notre engagement à faire des disciples parmi tous ceux qui portent le Nom.

La conférence mondiale de Lausanne sur le Christianisme nominal

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top