skip to Main Content
Relationnisme: Poursuivre Une Vision Biblique Pour La Société (4ème Partie)

Relationnisme: Poursuivre une vision biblique pour la société (4ème partie)

Dr. Michael Schluter affirme que la plupart de la loi biblique touche principalement aux relations. Mais comment peut-on mesurer la qualité des relations dans la société? Mettre l’accent sur la qualité des relations est réellement la voie à suivre pour l’Europe? C’est ce que Dr. Schluter explore dans la suite de son étude intitulée: ‘Relationnisme: Poursuivre une vision biblique pour la société.’

(Pour lire les trois premières parties de cette étude, cliquez sur l’onglet ‘Jubilee Centre’ en dessous de l’article. Pour lire l’étude complète en anglais, visitez ce site.

Les relations : Quelle pertinence pour la politique publique ?

Après avoir découvert en 1981 que les relations étaient la clé pour interpréter et pour appliquer la loi biblique aujourd’hui, il y a eu un écart de dix ans avant que les mesures suivantes furent prises pour l’application de cette découverte de manière consistante dans la vie publique. Il n’était pas immédiatement évident de savoir comment l’accent sur les relations pouvait être utilisé pour développer de nouvelles approches dans des domaines aussi différents que la politique économique, les services financiers, les soins de santé et le système carcéral.

Entre temps, en 1985, j’ai été impliqué dans l’organisation de la campagne Keep Sunday Special[1]. Pour avoir une quelconque chance de victoire, une large coalition de commerçants et de syndicats devait être rassemblée pour travailler avec les églises. En tant que porte-parole d’une telle coalition, il n’était pas possible d’utiliser des arguments explicitement chrétiens. La question devait reposer sur la vie de famille, sur la protection des employés de magasin peu payés qui font face à la pression de travailler durant des heures non-sociales, ainsi que sur des facteurs environnementaux. Tous ceux-ci sont insinués dans les Ecritures comme étant des raisons pour l’institution du Sabbat (par exemple Deutéronome 5:15 ; Exode 20:11) L’approche était consistante avec l’enseignement chrétien sans être étiquetée en tant que tel. Celle-ci fournissait un modèle pour l’avenir sur la manière d’équilibrer la nécessité d’impliquer le monde extérieur dans la recherche d’une réforme sociale tout en restant fidèles aux idées bibliques.

En 1991, David Lee et moi-même avions commencé à écrire un livre afin d’examiner systématiquement l’impact de la politique publique sur les relations des gens.[2]Nous avions développé le concept de ‘proximité relationnelle’, incorporant cinq facettes ou dimensions de relation interpersonnelle. Les facteurs influençant la proximité d’une relation peuvent être évalués en termes de :

  • Qualité de communication (caractère direct) ;
  • Fréquence, régularité et quantité de contact, et longévité de la relation (continuité) ;
  • Variété des contextes de rencontre (multiplicité) ;
  • Respect et équité mutuels dans la relation (parité) ;
  • Objectifs, valeurs et expérience partagés (point commun).

L’opportunité de travailler avec le service de prison écossais pour évaluer la qualité des relations entre les agents pénitentiaires et les prisonniers mena au développement d’un outil de mesure formel basé sur la proximité relationnelle. Cet outil a été appliqué depuis lors dans des entreprises et dans des homes pour personnes âgées, ainsi qu’au sein d’organisations de la NHS.[3]Bien qu’elle n’ait pas de fondement biblique explicite, la proximité relationnelle se développa sur base d’une réflexion sur les raisons derrière les nombreuses lois bibliques, le concept a aidé à identifier l’impact de beaucoup de lois bibliques sur la structure des relations de voisinage.

Beaucoup de caractéristiquesdans la société occidentale d’aujourd’hui sapent la proximité relationnelle. Les hauts niveaux de mobilité compliquent le développement des relations proches avec les voisins. Les moyens modernes de communications ont eu l’effet d’éparpiller notre temps avec de plus en plus de personnes, de sorte que chaque contact tend à devenir plus superficiel ; la télévision et la culture musicale empêchent souvent la conversation ; les normes d’urbanisation et les immeubles de grande hauteur ont réduit les opportunités de contacts fréquents entre les gens ; la grande taille des entreprises, des écoles et des hôpitaux d’aujourd’hui réduit la fréquence d’interaction entre collègues.

L’approche relationnelle peut être utilisée pour faire la critique de la législation et des structures et des méthodes de travail des organisations. Elle offre une philosophie alternative pour le secteur de la politique publique, par exemple ‘la justice relationnelle’ pour le système de justice criminelle et les ‘soins de santé relationnels’ pour les services de santé publique. Dans tel cas comme dans bien d’autres, l’approche relationnelle, éclairée par des principes bibliques, peut fournir un agenda de réforme pour la vie publique.

Style de vie relationnel

Le thème des relations surpasse la division artificielle de la plupart de la pensée libérale, séparant la justice dans la vie publique de la vertu dans la vie privée. Les Chrétiens souhaitant penser et agir relationnellement dans leurs vies au travail et à la maison étudieront la vie de Jésus, qui nous montre comment être parfaitement en relation avec Dieu et avec d’autres personnes, aussi bien dans sa vie que dans son enseignement. Ceci couvre tous les aspect de la vie. ‘L’amour agape’, qui n’aime pas ‘à cause de’ mais ‘malgré’, est l’objectif ultime pour les Chrétiens (1 Jean 4:7-12).

L’exigence principale d’un style de vie relationnel est la nécessité de relations à long terme, profondes et engagées. Celles-ci seront généralement centrées sur la Famille[4], mais se développeront aussi en dehors de celle-ci. Pour atteindre de telles relations, les racines sont primordiales ; c’est pourquoi enseigner le Jubilé, lequel vise principalement le maintien des racines, est fondamental pour la structure sociale de la loi de l’Ancien Testament.[5]

Le temps est l’unité monétaire des relations. Dans la société d’aujourd’hui, la technologie facilite les contacts avec un plus grand nombre de personnes comme jamais auparavant, mais de tels contacts plus vastes sont généralement caractérisés par une plus grande superficialité. Pour avoir peu d’amis proches et profonds, à l’intérieur et à l’extérieur de la famille, il est essentiel de donner la priorité aux relations. Jésus fixe des priorités relationnelles dans son ministère après avoir beaucoup prié (par exemple Marc 3:13-16 ; 5:37). Sa relation avec le Père dans les cieux a toujours la priorité sur toutes les autres relations (par exemple Marc 1:35-37).

Une amitié proche, cependant, est plus qu’un dévouement pour les racines ou qu’une priorité pour les relations. Cela nécessite l’amour sacrificiel (agape), une volonté de toujours pardonner, et une capacité d’exposer ses pensées et ses sentiments les plus intimes à une autre personne. Une telle auto-exposition est souvent douloureuse et toujours dangereuse. L’expérience des relations profondes et douloureuses a enrichi la plupart de la littérature et des arts les plus grandioses, y compris la poésie de Goethe, les romans de Soljenitsyne et les tableaux de Rossetti.

(La cinquième et dernière partie sera publiée la semaine prochaine)

Michael Schluter

Dr Michael Schluter a un doctorat en économie agricole de l’Université Cornell (USA). Il est le fondateur du Jubilee Centre et de la Relationship Foundation. Il a aussi travaillé en tant qu’économiste pour la Banque mondiale.

Nous remercions le Jubilee Centre. Pour plus d’informations, visitez le site web http://www.jubilee-centre.org.


[1]Maintenons le dimanche spécial

[2]Michael Schluter and David Lee, The R Factor(Hodder & Stoughton, London,1993).

[3]NHS – National Health Service (Service britannique de santé publique)

[4]La Famille (avec majuscule) : la famille élargie

[5]Voir l’essai intitulé ‘Disestablishment and the Church of England’ (Vol 3, No 4, Dec 94)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top